Transformation RH

Cinq moyens d’aider ses employés à trouver la bonne work-life balance

Selon la Working Life Study de PageGroup, la séparation entre activités privées et professionnelles est de plus en plus floue. Avec ce chevauchement croissant, garder le contrôle de son temps est essentiel à la satisfaction au travail, quel que soit l’âge du collaborateur.

Cette évolution se traduit notamment chez les candidats par une préférence accrue pour les systèmes de rémunération incluant des opportunités de travail à distance. Voici 5 moyens de vous assurer que votre offre employés répond à cette demande clé pour attirer et retenir les talents.

  1. Identifier les besoins des employés
    Une stratégie d’équilibre vie professionnelle-vie privée n’est jamais universelle. Chaque individu a divers besoins à divers stades de sa vie et de sa carrière. Certains chercheront à dégager du temps pour leurs engagements familiaux; pour d’autres, les engagements incluront la formation continue ou la pratique d’un loisir. Interrogez vos collaborateurs sur leurs besoins et encouragez les responsables à prendre en compte leurs priorités et ce qu’elles impliquent, comme quitter le travail à une certaine heure ou travailler parfois depuis chez soi. L’étude a ainsi montré que 70% des employés basés en Suisse choisissent de travailler à la maison au moins une fois par mois.
  2. Inclure au système de rémunération des horaires de travail flexibles
    Le schéma «salaire et avantages» est dépassé. Les opportunités de travail à distance et d’horaires flexibles sont à présent des conditions précieuses et recherchées. Les entreprises qui s’appuient sur la technologie pour mettre en avant leur soutien à ces formes de travail bénéficient, comme employeur, d’un net avantage compétitif. Si votre société ne propose pas d’options de travail flexibles, suggérez de commencer par une période test ou des possibilités de temps partiel (à 80% par exemple) pour favoriser une réduction des temps de trajet des employés.
  3. Se concentrer sur la productivité et non les heures
    Les heures de présence prennent souvent le pas sur les résultats. Encouragez vos responsables à prioriser, avec leurs collaborateurs, les tâches confiées et les délais, pour mettre en avant la création de valeur. Organiser des moyens de collaboration et communication de groupe par conférences audio ou vidéo optimisera les processus de planification et de livraison.
  4. Définir une politique réglant temps de congé et disponibilité
    Sans séparation nette entre week-ends, jours travaillés et vacances, il devient difficile d’aménager coupures et repos. S’il est parfois dur d’éviter toute activité liée au travail, encouragez responsables et employés à clarifier leurs disponibilités avec les collègues, clients et partenaires et à indiquer un contact de remplacement (par exemple le collègue prenant le relais) en leur absence. Ce type de communication facilitera aussi le respect des indications laissées.
  5. Encourager les «coupures»
    Demandez aux responsables de montrer l’exemple d’un temps «sans message». Ce peut être par exemple le soir entre 19h et 21h, pour se consacrer entièrement au repas familial et aux devoirs des enfants. Cela est d’autant plus important que la Working Life Study révèle que deux-tiers des employés ont rapporté avoir travaillé, sous une forme quelconque, en dehors des heures de bureau.

L’équilibre professionnel-privé n’est pas qu’une question d’heures. Il implique de plus en plus une bonne intégration de chacun des domaines, en permettant par exemple aux employés de contrôler quand et où ils travaillent, mais aussi de vivre, au bureau et avec leurs collègues, un temps agréable. Les employeurs offrant ce type de flexibilité auront un net avantage pour attirer et retenir les talents.

Laisser un commentaire0 Commentaires

Anthony Sorlin est Directeur, Human Resources, chez Michael Page. Active en Suisse depuis 2001, cette société identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés par sélection et approche directe. Michael Page est une marque de PageGroup, un des leaders mondiaux du conseil en recrutement spécialisé. En Suisse, elle compte 3 bureaux situés à Genève, Zurich et Lausanne.

Davantage d'articles de Anthony Sorlin

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser