Le "coffice", une formule hybride qui débarque en Suisse

Français

Le principe de ce café-bureau, le premier du genre en terres helvétiques? Les utilisateurs viennent y profiter, durant quelques heures ou toute une journée, de places de travail, de Wifi et de petits noirs. En quittant les lieux, ils règlent l'addition, selon un tarif de 5 francs par heure.

"Pour booster sa concentration, rien de tel qu'un peu de calme…et du bon café!", commente Sedat Adiyaman, fondateur de think2make, dans un communiqué de presse. Cette société spécialisée dans la gestion de la créativité des entreprises est l'instigatrice des "coffice weeks", qui se tiennent du 30 mai au 23 juin au Coworking Neuchâtel. L'occasion pour les indépendants, les étudiants mais aussi les salariés adeptes du home office de venir tester ce concept qui fait déjà pas mal de bruit à l'étranger. Attention néanmoins aux brûlures d'estomac, le café et les gâteaux étant servis à discrétion…

Lead: 

Même si les espaces de co-working poussent comme des champignons en Suisse romande, de plus en plus de travailleurs nomades préfèrent poser leur ordinateur portable dans un bistrot afin de bénéficier d'un maximum de flexibilité. Soucieux de prendre en compte cette nouvelle tendance, les responsables d'une coloc' professionnelle neuchâteloise lancent une formule hybride, le "coffice".

Author: 
Dies ist ein Eventbericht: 
0
Media Showroom: 
Subtitle: 
Lieu de travail
Dies ist eine Publireportage: 
0
Paid Content Type: 
frei
Dies ist eine Studie: 
0
Dies ist eine Checkliste: 
0
Dies ist ein Video: 
0