L'accord porte notamment sur davantage de flexibilité pour les salariés dans la définition de leur temps de travail. Photo: Keystone