Avec un plafond à 30'000 francs, un patron réfléchira à deux fois avant de sous-payer un employé pendant deux semaines, a illustré Corrado Pardini (PS/BE). Photo: 123RF