L’app SwissWorkTime veut révolutionne la saisie du temps

Une application mobile développée par la société sédunoise Alpsoft permet aux employés d’enregistrer eux-mêmes leurs heures de travail depuis le terrain. La solution a été adoptée à ce jour par 280 entreprises et services communaux.

Pour les entreprises actives dans la construction ou pour les paysagistes, ou encore pour les entreprises forestières, la gestion des heures du personnel est un véritable casse-tête, dit un communiqué de presse. Les collaborateurs sont sur les chantiers, souvent par monts et par vaux, avec de nombreux déplacements et l’impossibilité de timbrer, puisque travaillant en extérieur. C’est pour gérer ce genre de cas qu’a été développée la solution SwissWorkTime.

Chaque collaboratrice ou collaborateur télécharge l’application et saisit directement ses heures de travail, vacances ou absences. Le tout est automatiquement disponible en ligne et en temps réel pour son ou sa responsable, qui pourra les traiter ensuite. Mais SwissWorkTime n’est pas qu’une «timbreuse portable»: elle permet également de faire saisir au personnel le type de travail effectué, afin de relever de manière précise les heures occupées aux différentes tâches (abattage, élagage, nettoyage, transport, stockage…). Ces précieuses informations permettent de clarifier la facturation, la comptabilité et l’organisation du travail.

«La plateforme logicielle est en perpétuelle évolution, indique souligne Alain Praz, directeur-associé de Alpsoft à Sion. Nous travaillons notamment sur une gestion documentaire pour que les employés puissent avoir dans leur poche les documents les plus importants (sécurité, permis, etc). Nous explorons aussi les possibilités de planification des tâches, la signature électronique par le client pour des travaux de régie, etc. Et nous développons des solutions sur mesure pour remonter les données collectées dans l’outil de gestion de l’entreprise.»