Conseils pratiques

L'irrésistible ascension des logiciels RH

Enterprise Resource Planning (ERP), Systèmes d'Information RH (SIRH), Applicant Tracking Systems (ATS): bienvenue dans le monde des logiciels RH! Leur développement s'accélère sous l'impulsion de la digitalisation et de l'automatisation des tâches. Quels sont les plus utilisés? Nous avons posé la question à trois experts.

Bertrand Audrin, Senior Researcher à la Chaire RHO de l’Université de Fribourg et chargé de cours à UniDistance:

«Il m’est difficile de répondre simplement à cette question, car elle est plus complexe qu’il n’y paraît. Le problème majeur réside dans la définition de logiciel RH: il peut s’agir de SIRH ou d’applications RH. Traditionnellement, on parlait de logiciel RH ou de SIRH (système d’information RH), mais on assiste actuellement au développement d’applications proposant diverses fonctionnalités ou traitant de divers processus RH. C’est essentiellement là que se situe la principale évolution. Ces applications sont parfois disponibles sur le cloud; parfois elles s’intègrent au SIRH de l’entreprise. Les nouvelles tendances sont à l’intelligence artificielle et au machine learning, avec des systèmes qui permettent, par exemple, d’automatiser l’évaluation des dossiers (Applicant Tracking Systems (ATS). On trouve d’autres outils digitalisés qui facilitent le staffing et la planification du personnel à différents projets. Enfin, la digitalisation a aussi permis l’éclosion de plateformes de formation en libre-service.»

François Pichault, Professeur ordinaire et directeur du centre de recherche et d’intervention de l’Université de Liège (LENTIC):

«Il me semble que le logiciel le plus populaire reste Success Factors. Cependant, la situation varie beaucoup selon les secteurs et la taille de l’entreprise. Avec le développement du télétravail, les logiciels de gestion horaire sont en perte de vitesse et ils sont appelés à se réinventer, vu l’importance prédominante actuellement accordée à la réussite des objectifs. Les logiciels de contrôle en ligne de l’activité (p. ex. Time Doctor), dont on a beaucoup parlé, me paraissent relever d’une utilisation très marginale. Quant aux logiciels RH qui représentent une tendance intéressante à suivre, je citerais SAP Fieldglass, qui permet de gérer l’ensemble des talents (internes ou externes).»

Laetitia Kulak, fondatrice et CEO Global HR Talents:

«Dans le recrutement, le management des talents et la formation, on retrouve de plus en plus les logiciels RH ou plateformes digitales connues sous le nom de HR TECH (ou RH TECH, en français). Les multinationales ou les grandes entreprises ont adopté ces systèmes pour automatiser leurs processus de recrutement et faciliter en amont le travail du recruteur. On retrouve d’ailleurs ces plateformes dans l’ensemble du processus du parcours candidat, notamment pour la sélection du profil (avec la plateforme d’analyse automatique de vidéos VIMA), la gestion des candidatures, l’on-boarding et la formation connectée en réalité virtuelle. Aujourd’hui, les RH des grandes entreprises suisses sont majoritairement équipées avec des plateformes digitales HR TECH. Quant aux PME, elles commencent à prendre le virage technologique et à implémenter des plateformes de gestion du personnel, en particulier des logiciels spécialisés dans l’automatisation des tâches telles que la gestion administrative, la gestion des congés et des absences, les salaires et la dématérialisation des fiches de paie, ou encore les certificats de travail et les signatures électroniques. La plateforme MyCerty.ch est un excellent exemple des nouvelles technologies qui sont implémentées dans la gestion des processus RH. Je citerais également Biings pour la gestion des absences. La HR TECH surfe actuellement sur la vague de la Qualité de Vie au Travail (QVT), avec des technologies centrées sur le collaborateur. Encore peu utilisées en Suisse, ces nouvelles plateformes se répandent progressivement suite à la période de pandémie qui a favorisé l’émergence de nouvelles façons de travailler et de collaborer. Depuis la crise sanitaire, les RH se focalisent sur le Human Capital Management (HCM) et s’intéressent aux nouveaux outils pour accompagner les salariés dans leurs besoins en formation, la gestion de leur carrière et le développement de leur potentiel – citons par exemple Workelo, qui se profile comme leader dans la gestion du collaborateur, depuis l’on-boarding jusqu’à l’off-boarding.»

Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Typographe de premier métier, Francesca Sacco a publié son premier article à l’âge de 16 ans pour consacrer toute sa vie au journalisme. Elle obtient son titre professionnel en 1992, après une formation à l’Agence télégraphique suisse, à Berne. Depuis, elle travaille en indépendante pour une dizaine de journaux en Suisse, en France et en Belgique, avec une prédilection pour l’enquête.

Davantage d'articles de Francesca Sacco

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser