Sponsored Article

Plus qu’une vision

Si ces dernières années, l’agilité a été au coeur de nombreuses stratégies et de workshops, les changements liés à la crise du Coronavirus en ont fait une réalité concrète. Une nouvelle ère a commencé: réjouissons-nous! Profitons de cette extraordinaire opportunité pour perfectionner nos modèles et pour tordre le cou à quelques préjugés. Comment? En appliquant la règle des 3A.

Anticipation

Nous sommes fiers d’être une société de services RH dont le modèle s’est construit sur la dimension humaine et le sens de la proximité. Nous n’avons toutefois pas négligé l’évolution exponentielle de la technologie. Nous appliquons l'approche scrum et lean dans nos méthodologies pour investir plus de temps dans la relation avec nos interlocuteurs, c’est la base de notre stratégie tech and touch.

Associée à la «touch», la «tech» nous rend plus efficaces. Un exemple? Notre outil RH Checkster, prise de référence digitalisée, facilite la démarche et augmente la pertinence du résultat. Grâce à cet outil, que nous proposons aussi à nos clients, nous avons pu recruter en amont des personnalités dont le savoir-être importait tout autant que le savoir-faire. Et cette anticipation a payé: l’agilité de nos employés a contribué à créer un état d’esprit positif pour entamer cette «nouvelle normalité».

Nous avons pu également prévoir les tendances organisationnelles grâce à notre étude annuelle Randstad Employer Brand Research. Cette étude offre, par secteur, les principaux critères que les employés recherchent lors du choix d’un employeur, les raisons principales pour lesquelles les salariés restent chez un employeur ou encore les types d’entreprises privilégiés par les travailleurs.

Parmi les exemples parlants de l’étude et les échanges quotidiens avec nos candidats revenait souvent la question du home office. Puis Covid-19 est arrivé et le télétravail est devenu une nécessité. Puisque cette méthode de travail était déjà implémentée et encadrée, nous avons pu être opérationnels dans les 24 heures. Avoir su anticiper les challenges technologiques et recruter des talents agiles nous a permis de rester proches de nos clients et candidats – avec distance bien sûr.

Appartenance

Chez Randstad, nous privilégions une organisation horizontale. Nous nous tutoyons. Nous revendiquons le droit à l’échec, car cela stimule la créativité. L’ensemble de cette structure a permis de garder nos équipes soudées durant cette crise sanitaire. Paradoxalement, la distance a même rendu les équipes plus proches. Ainsi, spontanément, de nombreux messages bienveillants, des conseils bien-être, des best-practices ont été partagés comme jamais auparavant sur nos plateformes internes.

Chaque matin, toutes les équipes se rencontrent virtuellement pour faire le point, s’assurer des priorités et de la continuité du service pour nos clients et nos candidats. Les pauses café se font ensemble et nous permettent d’avoir les mêmes conversations que celles que nous aurions autour de la machine à café. La fréquence et la volonté de ces échanges formels et informels nous ont permis d’oser penser à voix haute, de préserver notre esprit novateur, et surtout d’être réactifs.

Adaptation

Une entreprise construite sur l’agilité organisationnelle laisse aux employés une plus grande responsabilité et stimule la créativité. Et pourtant rien n’est acquis. Les vieilles habitudes peuvent avoir la peau dure et j’ai moi-même dû revoir certains principes que je jugeais importants. Je mettais par exemple un point d’honneur à faire les assessments de nos recrutements internes de visu. Ceux-ci doivent se faire à présent virtuellement. Et malgré mes premières réticences, nous avons obtenu les résultats que nous attendions et même cloturé les postes avec succès.

Chaque jour est une leçon. Ces changements profonds doivent continuer à nous délester du superflu et nous mener à toucher de plus près encore notre coeur de métier: l’humain.

Si vous souhaitez échanger vos expériences avec moi, en savoir plus sur nos outils RH ou notre étude Randstad Employer Brand Research, je me ferais un plaisir de continuer cette discussion avec vous: frederic.dinot@randstad.ch

Laisser un commentaire0 Commentaires

Frédéric Dinot a mis un pied dans l'industrie des ressources humaines en 1998, d'abord comme responsable recrutement, et ne l'a plus quittée depuis. Aujourd'hui Directeur de la division Professionals chargée du recrutement de spécialistes et cadres, il est toujours aussi passionné par la dynamique qu'offre ce secteur. Le développement de solutions avec et pour des clients, mais aussi faire grandir des talents, sont deux des activités qu'il affectionne toujours autant.

Davantage d'articles de Frédéric Dinot

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser