Numérisation

Pourquoi le monde d’après ne doit laisser aucun employé de côté

L’économie post-Covid doit favoriser un accès égal des travailleurs aux nouvelles technologies et aux ressources numériques, estime Yazad Dalal, responsable de la stratégie pour la région EMEA chez Oracle HCM Cloud.

Nombreux sont ceux qui ont ressenti que le monde entier s'est arrêté lorsque la pandémie a frappé. Ils sont rentrés à la maison, ont aménagé un espace de travail et nettoyé la machine à café avant de participer à des visioconférences en série dès 9 heures du matin.

L'assouplissement des restrictions, dans certains pays, va inévitablement entraîner un retour au bureau pour certains. Mais pour beaucoup d'autres, il s’agit simplement d'une journée de travail supplémentaire. Les infirmières continuent à sauver des vies, la police à assurer la sécurité dans les rues, le personnel des supermarchés à remplir les rayons, les chauffeurs routiers à livrer leurs marchandises, les travailleurs sociaux à assurer le bien-être des enfants. En vérité, 80% des travailleurs ne se trouvent pas derrière un bureau, et la plupart d’entre eux ne peuvent pas travailler à distance.

Sans ces personnes, le monde serait paralysé. Le conseil, l'aide sociale et la construction sont des secteurs très différents, mais qui dépendent tous des relations et des interactions personnelles. Mais comment cela peut-il continuer? Les RH sont confrontés à un défi de taille: s'assurer que les employés travaillent d'une manière sûre et efficace. Bureau ou pas, le succès dépend d'une chose: ne laisser personne derrière. Un défi auquel il faut répondre par la technologie.

Une nouvelle façon de travailler

Avant, le déploiement progressif des nouvelles technologies réduisait les risques à court terme. Mais cela conduisait aussi à des projets en silo qui traînaient en longueur et n'avaient pas d'impact concret. Lorsqu'une entreprise doit évoluer et changer rapidement - comme au début de la pandémie - nous pouvons voir quelle vitesse de transformation est réellement possible. La question est désormais de savoir pourquoi nous avons voulu des mises en œuvre progressives en premier lieu.

Mais ce n'est pas seulement la vitesse d’implémentation qui va changer. Le nombre et l'âge du personnel ayant accès aux nouvelles technologies vont également évoluer. Lorsque l'ensemble de la main-d'œuvre a besoin de certains outils immédiatement - y compris les travailleurs de première ligne qui ont toujours été laissés de côté - nous pouvons voir qu'il n'y a aucun intérêt à être sélectif. Lorsque seul un petit nombre de travailleurs obtient les facilités, c’est uniquement une petite partie de la main-d'œuvre peut être transformée. La pandémie nous a montré que la technologie doit servir à combler les écarts entre tous les employés.

De meilleures collaborations grâce à la technologie

Pour mieux travailler ensemble, nous avons besoin de démocratiser la technologie. Tous les travailleurs devraient avoir accès au même ensemble de connaissances, de technologies et de ressources. Si l'investissement dans l'automatisation et l'IA est la clé de la reprise, nous ne connaîtrons le succès que lorsque ces outils seront à la disposition de tous.

Atteindre ce niveau d'intégration à la vitesse escomptée, ne sera pas facile. Mais devient possible. Exemple avec les 60’000 employés de Poste Italiane, parmi lesquels facteurs de chaque ville italienne. L'entreprise a déployé sa nouvelle plateforme d'apprentissage numérique par étapes, en commençant par un groupe restreint de 100 employés. Lorsque la pandémie a frappé, elle a pris la décision de la déployer immédiatement à l'ensemble de ses employés. Désormais, chaque collaborateur de première ligne a un accès instantané aux mises à jour et aux nouvelles politiques, ce qui est essentiel à un moment où leur travail était plus difficile que jamais. L'impact que cela a eu sur le personnel est incommensurable.

Comme toujours, il n'existe pas d'approche unique. Cependant, il est important de commencer par tirer le meilleur parti des outils et des systèmes dont vous disposez déjà. Tous les travailleurs de première ligne ne disposeront pas des mêmes technologies, mais presque tous possèdent un smartphone. Pensez à tous les systèmes auxquels ils pourraient accéder à partir de cette seule plateforme - de toute façon, beaucoup d'entre nous font une grande partie de leur travail quotidien sur leur téléphone, qu'il s'agisse d'appeler des clients ou de payer des marchandises.

La Fondation des immeubles pour les organisations internationales (Fipoi) facilite l’implantation des organisations internationales à Genève et contribue à leur essor en leur offrant les meilleures conditions pour exercer leurs activités.  La vision d’un renouveau informatique au sein de la Fipoi est née en 2017, bien avant la pandémie, mais celle-ci l’a accélérée. Ainsi, les silos ont laissé place à une plateforme commune à tous les employés. Avec un cloud mobile, la gestion du temps étendue, la formation, l’évaluation des performances, la gestion des piquets et des frais facilitent la vie de tous les jours. Mieux: la gestion des objectifs devient plus flexible ainsi que celle des formations.

Lorsqu'une entreprise dispose de cohésion entre les équipes, les objectifs et la technologie, elle peut réaliser de grandes choses. Elle peut aller beaucoup plus vite qu'avant, tout en donnant des moyens à ses employés.

Qui plus est, lorsque tous les travailleurs sont connectés, l'entreprise peut mieux les soutenir et les encadrer. Un quart des personnes devront se perfectionner et se recycler en raison du passage au numérique dans les années à venir. C'est pourquoi il est essentiel de créer et de privilégier la connexion - par le biais des données. Les mises à jour importantes et les opportunités d'apprentissage peuvent être diffusées régulièrement et à tout le monde. Au lieu de perdre l'accès à des talents précieux, les personnes peuvent être déployées là où elles sont le plus nécessaires. Et au lieu d'être condamnés à l'échec, les employés peuvent être équipés des outils qui les aideront à donner le meilleur d'eux-mêmes.

Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos
Texte: Yazad Dalal

Yazad Dalal est responsable de la stratégie pour la région EMEA chez Oracle HCM Cloud. En tant qu'expert RH, il a donné des cours à l'INSEAD, a effectué des présentations lors de forums nationaux et internationaux sur les RH et a contribué à de nombreuses publications grand public, commerciales et RH en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique.

 

Davantage d'articles de Yazad Dalal

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser