Conseils pratiques

Recruter sans fard autour d’un café

Deux entrepreneuses neuchâteloises ont lancé en 2017 les Cafés Pro. Une manière de rencontrer des candidats, sans filtre ni discrimination.

On observe à l’heure actuelle un puissant changement dans le domaine des RH et du recrutement avec l’intervention de l’IA dans les différentes phases du processus. Dans le même temps, le Care candidate se profile comme une des tendances majeures de l’année. Et si finalement la solution résidait dans une nouvelle approche? Telle est l’ambition du Café Pro.

Le concept est simple: mettre en contact direct des employeurs et candidats à l’emploi dans un café, autour d’un café. Pas de pré-sélection, de filtre ni de discrimination. L’objectif est de favoriser la rencontre afin de mettre en avant la personnalité et avec elle motivation et savoir-être. Car très souvent, si l’on recrute un collaborateur pour ses compétences, on s’en sépare à cause de son savoir-être. Alors pourquoi ne pas mettre l’accent sur cette dimension dès le début du processus?

Inspirée d’une expérience française, le projet s’est très rapidement mis en place en Suisse, courant 2017, grâce à l’initiative de deux entrepreneuses neuchâteloises, Johanna Florey et Paola Falce, et au soutien du Service de l’emploi de leur canton. Toutes les deux au bénéfice d’une longue expérience dans le domaine des RH, elles souhaitent à présent promouvoir une nouvelle culture du recrutement afin de redonner du lien social à l’emploi par le biais d’un projet citoyen et novateur.

Plusieurs dates à venir

Le 7ème Café Pro s’est tenu au printemps 2018 à Lausanne avec plus de 11 entreprises et une quarantaine de postes à pourvoir. Le second semestre du calendrier 2018 est déjà bien rempli avec quatre rencontres déjà prévues à Bienne (10 octobre) et Fribourg (30 octobre), Lausanne (4 octobre puis 10 novembre), La Chaux-de-Fonds (5 décembre) et Genève (janvier 2019).

Pour les employeurs, la démarche est efficace et efficiente car elle allie la possibilité de rencontrer une vingtaine de candidats motivés sur une demi-journée à la réduction des coûts et de la durée du processus de recrutement avec l’opportunité de réseauter avec d’autres acteurs locaux et une visibilité positive accrue pour l’entreprise. Edition après édition, ces entreprises partenaires reviennent. Coté candidats, les retours sont également très positifs: possibilité d’avoir accès à des entretiens qui permettent tant la prise d’information entreprise que la communication sur soi et son projet professionnel, motivation et confiance en soi renforcées par un accueil bienveillant, expérience candidat améliorée.

Sachant que selon une étude Careerbuilder, 52% des candidats ayant eu une mauvaise expérience de recrutement sont susceptibles de cesser d’acheter les produits ou les services de l’entreprise pour laquelle ils ont postulé, cette initiative mérite qu’on s’y intéresse.

Laisser un commentaire0 Commentaires

Psychologue clinicienne, formatrice et consultante, active dans la réinsertion professionnelle et passionnée par le monde de l’entreprise, Anne-Rachel Schehr Buchs accompagne depuis plusieurs années des personnes et des équipes sur les chemins du changement.

Davantage d'articles de Anne-Rachel Schehr Buchs

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser