Vidéo

Compte rendu du livre de Dominique Cardon et Antonio A. Casilli: Qu'est-ce que le Digital Labor?, éd. INA, 2015, 103 pages

Dans ce petit livre, les deux sociologues proposent une définition élargie du Digital Labor. Leurs réflexions offrent une lecture critique des différentes formes de valeur que nous produisons sur Internet.

  • Ce Digital Labor inclut tous les contenus diffusés sur le Web; nos contributions sur les réseaux sociaux (photos, vidéos, likes, commentaires et même connexions à ces réseaux); le microtravail sur les plateformes comme Amazon's Mechanical Turk; les objets connectés et l'utilisation des applications mobiles.
  • Les auteurs montrent comment Internet est passé d'un lieu élitiste et utopique de création de biens communs (Wikipedia, the Free Encyclopedia par exemple) et d'intelligence collective (les logiciels libres) à un lieu conformiste, massifié et commercial.
  • Alors que la motivation des usagers était d'abord intrinsèque, elle est devenue extrinsèque. Les internautes veulent désormais être rémunérés ou en tout cas protéger leurs données. Ce changement justifierait par exemple un salaire de base universel.
Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser