Vidéo

Compte rendu du livre de Jamie Woodcock et Mark Graham: The Gig Economy, éd. Polity, 182 pages, 2020

Dans cet ouvrage, les deux chercheurs de l'Oxford Internet Institute, University of Oxford expliquent le fonctionnement de l'économie des plateformes et mettent le doigt sur quelques enjeux critiques de cette nouvelle manière de travailler.

  • L'économie de la pige désigne ces tâches courtes, temporaires, imprévisibles et évaluées par un système de notes établies par les consommateurs. Ces plateformes sont: Uber, Deliveroo, Zomato ou Amazon's Mechanical Turk, Upwork et Freelancer.com.
  • La rémunération est faible, les prestations sociales inexistantes et tout le risque entrepreneurial est porté par le travailleur. En échange, il ou elle profite d'une grande flexibilité, d'aucun lien de subordination et ne doit pas s'engager émotionnellement dans son travail.
  • Les auteurs appellent à plus de responsabilité de la part de ces géants qui assurent n'être que des sociétés technologiques qui mettent en lien freelancers et clients. Ce sont en réalité des sociétés de transport de personnes ou de livraison à domicile qui devraient mieux protéger leurs travailleurs.
Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser