Interview

«La confiance accordée par notre conseil de fondation est la clé de voûte de toute notre activité»

Directeur de la Fondation Asile des aveugles (canton de Vaud), Vincent Castagna détaille ici son style de management basé sur la confiance. Il interviendra aux prochaines Rencontres Horizon à Crêt-Bérard.

Comment décririez-vous votre style de leadership?

Vincent Castagna: Mon style de management est tout à fait banal. Je déteste contrôler mes équipes, c’est tout. Je dois le faire parfois bien sûr, mais j’évite ce contrôle à tout prix. Le moyen le plus simple d’y parvenir est de faire confiance aux individus. Cela implique de recruter des personnes qui aiment l’autonomie et qui savent la gérer pour aller de l’avant vers un but commun. Mon rôle consiste à donner cette orientation commune et d’aligner tout le monde vers cet objectif. J’essaie de stimuler les gens à prendre leurs responsabilités et leur autonomie.

Si vous deviez retenir un élément de toutes vos responsabilités, lequel serait-il?

Ce qui me fonde profondément c’est la question du sens. La santé publique est une énorme responsabilité. Cette fondation existe depuis 176 ans! Les patients, les résidents, les enfants et leurs parents, nous confient leur santé ou leur éducation, ils mettent leur «vie» entre nos mains. A nous de tout mettre en œuvre pour assumer cette énorme responsabilité. Cela paraît simple, mais c’est une très haute exigence! A partir de là, je conduis la fondation en faisant confiance à tous nos collaborateurs qui assure ce lien avec nos bénéficiaires.

Quelles sont les étapes préalables à cette confiance accordée?

J’ai commencé par diminuer les «couches» hiérarchiques pour simplifier l’organigramme. Il ne reste aujourd’hui plus que trois niveaux: les collaborateurs, les cadres et la direction, avec un ratio d’environ 650 collaboratrices-teurs, environ 50 cadres et 5 membres de direction. L’idée était de rendre les directeurs, les cadres et les collaboratrices-teurs accessibles. Chacun doit se sentir autorisé à poser des questions. Il s’agit aussi de donner les clés de décisions pour que chacun sache ce qu’il a à faire. Cela a aussi permis de dynamiser l’esprit entrepreneurial.

Quels résultats tangibles avez-vous pu constater à la suite de ces changements?

Une augmentation et une amélioration de la qualité des dossiers de candidature. Nos valeurs, notre gouvernance et notre style d’accompagnement ont fait parler d’elles sur le marché de l’emploi. Une augmentation de notre activité avec une ambiance plus calme sur le terrain, plus apaisée. Cela dit, les institutions de santé avancent à un certain rythme. Si vous ne respectez pas ce rythme, vous perdez « tout le monde ».

Et qu’avez-vous tiré personnellement de cette confiance accordée à vos équipes?

Mon truc, c’est la santé publique. J’ai la chance de pouvoir faire des choses extraordinaires dans cette fonction avec des gens fabuleux qui me (sup) portent! Et en plus, notre Conseil de fondation me/nous fait confiance. Ils sont la clé de voûte de toutes nos activités.

 

La Fondation

Fondée en 1843 et reconnue d’utilité publique, la Fondation Asile des aveugles emploie aujourd’hui environ 650 personnes (470 équivalents plein-temps). La Fondation regroupe plusieurs institutions actives dans le domaine ophtalmologique et basées dans le canton de Vaud:
Hôpital ophtalmique universitaire Jules-Gonin
EMS Frédéric Recordon
EMS Clair-Soleil
Centre pédagogique pour élèves handicapés de la vue (CPHV)
Service social et réadaptation basse vision


Rencontres Horizon 2020

La 4ème édition des Rencontres Horizon – dont HR Today est le partenaire média – sera dédiée à la confiance. «Dans un environnement de travail en perpétuelle mutation, l’incertitude semble régner en maître, générant une tentation de contrôle pour maîtriser la performance. Et si les organisations et leurs dirigeants pouvaient envisager d’autres formes de collaborations? Le partenariat engendrerait-il la réussite? La confiance réciproque permettrait-elle de limiter la surveillance et de prendre des décisions à l’impact positif et mesurable? Sommes-nous prêts à nous engager sans peur dans des organisations saines?»

Avec des interventions de:

Nathalie Bourquenoud, Directrice des Ressources Humaines à La Mobilère
Comment instaurer la confiance au sein d’une grande entreprise: et si le rôle des ressources humaines était de co-conduire?

Vincent Castagna, Directeur de la Fondation Asile des Aveugles (Hôpital ophtalmique)
Conduire une institution dans une réalité économique et politique incertaine, parfois inhospitalière, comment faire naître la confiance dans le secteur de la santé?

Hajar El Haddaoui, Head of Region West and Tessin chez Swisscom
Comment guider les gens avec respect et dignité et les reconnaitre à leur juste valeur? Son parcours personnel à travers différents continents a façonné son goût des relations humaines.


Infos pratiques

Rencontres Horizon 2020
Oser la confiance: clé d’une organisation saine et performante?
Date: Jeudi 6 février 2020.
Lieu: Crêt Bérard, Ch. de la Chapelle 19a, CH-1070 Puidoux
Lien: www.rencontres-horizon.ch

 

Laisser un commentaire0 Commentaires

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser