Formation

Le tutorat, un avantage concurrentiel

L’évolution des contextes professionnels et des trajectoires de vie doit nous amener à repenser les mesures d’accompagnement qui, jusque-là, existaient dans l’entreprise. Intégrer, séduire et conserver devient un enjeu majeur pour les managers et les responsables RH. En effet, ils doivent faire face à l’arrivée massive de salariés issus des générations Y et bientôt Z, qui entrevoient leur avenir à travers un prisme différent de celui de leurs aînés.

Même si scientifiquement, ces notions de générations ne sont pas recevables, il convient d’admettre qu’elles laissent apparaître, chez leurs membres, certaines tendances en matière de comportements et d’attitudes. Elles traduisent la recherche quasi dogmatique de pragmatisme, d’opérationnalité, de transparence et, paradoxalement de structuration peu contraignante, juste, équitable et éthique dans les relations.

La relation école-entreprise-étudiant, le trio gagnant

On entend trop souvent les chefs d’entreprises dire que les jeunes n’ont pas les comportements et attitudes idoines pour être employables dans leur entreprise. Mais il relève également de la responsabilité de l’entreprise de les leur faire découvrir.

Tout un programme, certes, mais c’est sans doute la raison pour laquelle nous nous devons, en notre qualité de praticiens RH et de pédagogues, de repenser lesdites relations, à commencer par celle de la dualité école-entreprise qui, plus que jamais, prend sens dans ce contexte. Et force est de constater qu’elle est peu exploitée dans l’enseignement supérieur, secteur peu enclin à promouvoir le rythme alterné, jusque-là plutôt réservé aux dispositifs d’apprentissage après la scolarité obligatoire.

C’est le pari qu’a fait l’International Management School Geneva (IMSG) en intégrant dans son projet pédagogique une immersion en entreprise. Cette dernière prend une part significative dans l’évaluation de l’apprenant, à savoir 30% de la note finale annuelle.

Ainsi, pour les étudiants de 1ère et 2ème année de bachelor, le vendredi est entièrement dédié à l’expérience et à la découverte des organisations. Un stage de deux mois minimum, à partir de juin, vient consolider le processus. Pour ce qui est des 3èmes années ainsi que des MBA, ils sont en situation professionnelle 70% du temps. De quoi créer des liens solides entre apports théoriques et réalité des environnements de l’entreprise.

Chacun doit jouer son rôle

Mais cette articulation ne peut être efficace que si chacun accepte de jouer le rôle qui lui est dévolu: l’école pour ce qui est de l’acquisition des connaissances, des outils et des méthodes, et de la constitution du réseau (le networking); le jeune en consentant à vivre une expérience duale beaucoup plus dense que ne le prévoient les schémas traditionnels; l’entreprise en investissant le temps et les ressources nécessaires à un accueil de qualité.

Toutefois, ce dernier n’est envisageable qu’en développant une nouvelle forme d’encadrement. Il vise à adapter les techniques de tutorat, d’ores et déjà éprouvées, à ces collaborateurs d’un type nouveau.

C’est pourquoi la mission de l’école ne s’arrête pas aux simples apports conceptuels. Elle doit aller beaucoup plus loin, en proposant aux entreprises une sensibilisation au véritable métier qu’est celui de tuteur en entreprise, un métier qui devient un avantage concurrentiel indéniable dans la guerre des talents que se livrent aujourd’hui les sociétés en Suisse.

 

 

Rendez-vous du Cube: IMSG, Campus Biotech, Chemin des Mines 9, 1202 Genève, entrée libre (réservation rdvcube@imsgeneva.ch)

Laisser un commentaire0 Commentaires

 

Richard Delaye-Habermacher est Academic Dean de l’IMSG. Titulaire d’un doctorat en ressources humaines, il est régulièrement consulté sur les questions afférentes aux liens entre les générations dans la sphère professionnelle et privée et les figures du sacré dans les organisations. Auteur de nombreux articles et ouvrages sur ces mêmes sujets, il enseigne le management des organisations ainsi que les ressources humaines.

Davantage d'articles de Richard Delaye-Habermacher

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser