Ressources scientifiques

Les pratiques RH ont-elles vraiment une influence sur les résultats d’une entreprise?

On s’en doutait; la science, elle, le prouve. De bonnes pratiques RH ont une influence positive sur les résultats, y compris financiers, d’une entreprise.

La recherche en ressources humaines étudie depuis longtemps le lien entre les pratiques RH et la performance de l’entreprise. Celle-ci peut être séparée en performance RH (turnover, absentéisme, compétences, comportements), performance opérationnelle (productivité, qualité, innovation) et performance financière (retour sur investissement, croissance).

La performance RH, objet de cet article, varie en fonction des compétences et de la motivation des collaborateurs ainsi que des opportunités de les mettre à contribution.

Ainsi, des systèmes concrétisant les pratiques RH (SRH) seront calqués sur ces facteurs de performance:

  • Amélioration des compétences: recrutement et formation (SRH-C)
  • Amélioration de la motivation: management de la performance à des fins de développement, politique de rémunération, développement de carrière, sécurité de l’emploi (SRH-M)
  • Amélioration des opportunités: design des postes, travail collaboratif, partage d’information, implication des collaborateurs dans la prise de décision (SRH-O)

Quels systèmes influent sur quelles variables?

Les flèches vertes dénotent une corrélation positive, les flèches rouges une corrélation négative; leurs épaisseurs relatives indiquent la force de la corrélation.

Il existe donc bien un chemin entre les systèmes RH et les résultats financiers, qui passe par la motivation des collaborateurs et les résultats opérationnels. Le développement des compétences est moins corrélé à de bons résultats financiers que le développement de la motivation.

Leçons:

  • A vos demandes d’investissement et de personnel RH! Pour chaque unité d’amélioration des systèmes RH, les chercheurs trouvent une amélioration des résultats financiers de 13%!
  • La motivation et les compétences des collaborateurs sont les mamelles de la réussite d’une organisation. Il y a certes d’autres facteurs, mais ces deux-là ont une influence significative positive.
  • Le meilleur retour sur investissement concerne les processus RH décrits dans cet article plutôt que d’autres, que cela soit du côté compétences (recrutement, formation) ou motivation (management de la performance à des fins de développement, politique de rémunération, développement de carrière, sécurité de l’emploi, design des postes, travail collaboratif, partage d’information, implication des collaborateurs dans la prise de décision).
  • L’effet d’autres pratiques managériales comme le leadership peut maintenant être évalué par rapport à ces processus plutôt que par rapport à d’autres.

Jiang, Kaifeng & Lepak, David & Hu, Jia & Baer, Judith. (2012). How Does Human Resource Management Influence Organizational Outcomes? A Meta-Analytic Investigation of Mediating Mechanisms. The Academy of Management Journal. 55. 1264-1294. 10.5465/amj.2011.0088.

Laisser un commentaire0 Commentaires

Vincent Musolino est le fondateur de COAPTA Sàrl. Fondée en 2015, cette société active dans le développement des organisations et du leadership travaille avec des entreprises et des institutions dans le cadre d’interventions de consulting, de coaching et de formation. Le parcours de Vincent Musolino l’a conduit à une thèse de doctorat en physique, des expériences managériales en Suisse et à l’étranger, un brevet fédéral de formateur d’adultes, ainsi que deux certifications en coaching.

Davantage d'articles de Vincent Musolino

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser