Presented by hefp.swiss

Promouvoir la reconnaissance et validation des acquis d’expérience: une mission pour les RH?

Dans une nouvelle économie, marquée par l’automatisation des tâches, impactant des secteurs entiers, la mise en place de dispositifs permettant la valorisation des compétences nouvelles est un enjeu de société. La HEFP ouvre cet automne une formation continue certifiante susceptible de répondre à ces besoins.

La formation continue ainsi que les démarches de reconnaissance et validation des acquis d’expérience (RVAE) constituent des solutions durables pour minimiser le nombre de personnes risquant d’être exclues du marché du travail, mais également, pour les entreprises, de disposer de compétences actualisées, de valoriser l’expérience de leurs collaborateurs, de bénéficier de personnes et d’équipes ouvertes sur leur montée en compétences et d’éviter les rotations de personnel.

Aujourd’hui un enjeu pour la prochaine décennie La RVAE est un thème important afin d’augmenter le nombre de personnes détentrices d’un titre de formation. Comme l’explique Vanessa Rémery de l’Université de Genève: «La validation des acquis d’expérience (VAE) est une procédure de qualification s’appuyant sur un cadre légal instituée en Europe au début des années 2000 afin d’apporter des solutions face à la pénurie d’emplois et au manque de personnel qualifié. En Suisse, la VAE est de plus en plus intégrée aux politiques de formation. Récemment, le Conseil fédéral a développé avec les cantons et les organisations du monde du travail une stratégie à long terme intitulée Vision 2030 de la formation professionnelle dans laquelle les principes de la VAE ont été réaffirmés.»

Gregory Tesnier, chargé de cours en économie d’entreprise à la HEG de Genève, présente clairement, dans un article intitulé Formation continue: une nécessité absolue, les enjeux d’un monde qui s’accélère et dans lequel les compétences demandées par le marché du travail évoluent rapidement. «Un phénomène inéluctable qui aura un impact sur toutes les entreprises et sur une large proportion de salariés. Il est dès lors important de permettre aux collaborateurs d’acquérir de nouvelles compétences pour maintenir voire accroître leur employabilité.»

Comment se déroule une démarche de VAE?

La VAE donne la possibilité aux personnes de démontrer les compétences acquises par l’expérience. Pour ce faire, elles apportent la preuve que leurs compétences correspondent au profil de qualification visé, en explicitant des situations professionnelles, en effectuant des tâches professionnelles, en argumentant leurs choix. Au sein de l’entreprise, les RH et les managers peuvent mettre en place des parcours pour accompagner leurs collaborateur/ trices dans l’acquisition de compétences ou un changement d’orientation professionnelle en incluant des étapes de bilan de compétences, de formation continue, de validation des acquis d’expérience. Avec l’aide des associations professionnelles, il peut s’agir de mettre en place des dispositifs de reconnaissance individuelle ou des certifications partielles de formation. Des exemples intéressants ont été réalisés par des mixages de validation partielle et de modules complémentaires.

Une offre de la HEFP qui s’adresse aux RH

Convaincue de l’importance de ce qui précède et souhaitant poursuivre le développement des pratiques de RVAE en Suisse, la HEFP ouvrira en novembre prochain un programme de formation continue certifiante (CAS) intitulée «Dispositifs de reconnaissance et validation des acquis d’expérience». Anticipant les demandes de flexibilité des personnes, la formation est composée de deux modules qui peuvent être effectués isolément. D’autres modules de l’offre HEFP permettent aux participant-e-s de personnaliser et spécialiser leur parcours en lien avec leurs besoins et leur pratique professionnelle.

 

Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos
Texte: HR Today
Davantage d'articles de HR Today

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser