0.00 CHF

HR Today Specials

Gestion de la santé dans l'entreprise GSE 2022

 

Hybride L’implémentation des nouvelles formes de travail s’est accélérée depuis la pandémie. Employeurs et employés doivent désormais se retrouver dans un univers plus hybride, flexible et digital. Ces évolutions exigent aussi une meilleure gestion de la santé en entreprise. Près de 53% des sondés attachent désormais plus d’importance à leur santé et à leur bien-être qu’à leur travail, souligne le «Work Trend Index 2022» de Microsoft.
25% Selon les estimations de Promotion Santé Suisse, 25% des entreprises suisses disposent d’un dispositif de gestion de la santé de qualité, alors qu’aucune loi ne les oblige à le faire. Cet intérêt pour la santé au travail révèle plutôt d’autres réalités: les problèmes psychiques au travail sont en augmentation; les jeunes générations se montrent plus sensibles à ces enjeux et l’impact d’une bonne GSE sur le taux de rotation et la marque employeur est indiscutable.
PME Le tissu économique suisse garde pourtant une marge de progression importante. Pour une PME, investir dans un pro- gramme de santé au travail est coûteux et peut parfois sembler hors de portée. Promotion Santé Suisse travaille actuelle- ment sur deux nouvelles offres destinées à ces petites entre- prises. L’institution lancera dès 2023 un «Leadership-Kit» et une «HR-Toolbox» conçus spécialement pour les PME et les nouvelles formes de travail.
Avenir Le New Work est aussi la spécialité d’Eric Bürki, qui est le nouveau directeur de Promotion Santé Suisse. Il succède à René Rippstein qui prend sa retraite après 12 ans. Dans une interview croisée, les deux dirigeants tirent le bilan du chemin parcouru et dévoilent quelques chantiers à venir. La part des entreprises suisses dotées d’une GSE professionnelle devrait par exemple grimper à 35% ces cinq prochaines années.

 

 

SOMMAIRE

 


04 Du nouveau à la tête de la GSE Au cours des douze dernières années, René Marcello Rippstein a créé de toutes pièces la GSE au sein de Promotion Santé Suisse. Il prend à présent sa retraite. Son successeur, Eric Bürki, est prêt. Focus sur ses motivations.
05 Introduction La collaboration hybride est un défi d’actualité, affirment Thomas Mattig, directeur de Promotion Santé Suisse, et Noémie Swoboda, responsable de l’équipe Training & Support. En effet, il est important que la GSE soit perceptible par les effectifs.
06 La GSE dans les PME Avec deux nouvelles offres, Promotion Santé Suisse aide les cadres et les responsables RH des PME à aborder les aspects liés à la santé au travail.
08 Anabel Ternès Futurologue et directrice de l’Institut pour le management durable, Anabel Ternès est experte en dévelop- pement durable, en numérisation et en compétences d’avenir. Elle officiera en tant qu’oratrice principale lors du congrès
GSE 2022. Interview en avant-goût.
10 Effets de la GSE Dans le cadre d’une étude menée avec l’entreprise d’études de marché GIM Suisse, Promotion Santé Suisse a interrogé dix grandes entreprises et PME titulaires du label «Friendly Work Space» sur les effets de la GSE.
12NewWork Flexible,hybrideetnumérique:voilààquoi ressemblera demain le monde du travail. Flash sur ce que les entreprises peuvent faire pour promouvoir la santé et le bien-être de leur personnel, y compris dans les nouvelles formes de travail.
14 Label «Friendly Work Space» Des responsables GSE de détaillants suisses expliquent ce que leur apporte le label «Friendly Work Space» et pourquoi le bon fonctionnement de la GSE est importante dans leur branche.
16 Apprentissage Les jeunes souffrent de manière accrue
de stress au travail. L’offre «Apprentice» aide les responsables de la formation professionnelle à promouvoir la santé psychique des apprentis.
18 Conseil GSE Que doivent faire les entreprises pour être certifiées avec le label «Friendly Work Space» ? Nous avons accompagné la conseillère GSE Marta Sokol Cavin dans sa démarche au sein du Réseau hospitalier neuchâtelois.