Vidéo

Compte rendu du livre d'Alan Robinson et Dean Schroeder: Ideas are free, éd. Berrett-Koehler, 2004, 232 pages

Dans cet ouvrage les deux professeurs de management américains expliquent comment mettre en place un dispositif pour récolter les idées des collaborateurs.

  • Cette pratique date de la fin du XIXe siècle et ce sont les entreprises japonaises qui sont devenues les maîtres dans la récolte d'idées des travailleurs. C'est ce qui leur a permis de mettre à genou l'industrie automobile américaine dans les années 1980.
  • Les petites idées sont plus efficaces que les grandes, montrent les auteurs. S'ils sont écoutés et pris au sérieux, les collaborateurs proposeront des centaines d'idées pour améliorer les produits/services, réduire les coûts ou augmenter la productivité.
  • Rémunérer ces idées par des bonus n'est pas une bonne idée. Evaluer les économies réalisées est très difficile. De plus, pour être efficace, une idée doit être implémentée par l'ensemble du personnel. Privilégiez donc des primes collectives.
Laisser un commentaire0 CommentairesHR Cosmos

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser