Interview

«Nous allons accompagner nos candidats dans des espaces de coworking»

Active dans l’outplacement à Genève depuis plus de 20 ans, Marion Aufseesser veut réinventer son métier avant l’automne de licenciements qui s’annonce. Interview.

Comment percevez-vous l’évolution récente de la transition de carrière?

Marion Aufseesser: Nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Ce qui marchait hier ne fonctionnera plus à l’avenir. Demain, la résilience des candidats – comme la définit le neuropsychiatre Boris Cyrulnik – sera déterminante. Je crois fortement à l’agilité mentale des individus. Cela d’autant plus que certains métiers vont disparaître et nous aurons besoin de nous réinventer.

La résilience a toujours existé. Que proposez-vous de nouveau dans votre approche de la transition de carrière?

Nous prônons une approche mixte, avec un panachage d’accompagnements individuel, en groupe, en vidéo-conférence et/ou en présentiel, ainsi qu'avec des «sparring partners» et dans des espaces de coworking. L’accompagnement doit s’adapter aux besoins des candidats pour être efficace. Nous travaillons avec une équipe de spécialistes, des chasseurs de têtes, des business angels, des experts en pensée stratégique et en réseaux sociaux. L’accompagnement doit souvent durer au-delà des trois mois d’usage. Sinon il s’agit d’un programme alibi.

Avec quels espaces de coworking allez-vous collaborer?

Nous n’allons pas conclure de partenariats exclusifs. Cela dépendra des personnes et des situations. Nous voulons être au plus proche de nos candidats et leur proposer un programme sur mesure.

On annonce environ 100'000 suppressions d’emplois à la suite de cette crise. C’est une bonne nouvelle pour les sociétés d’outplacement?

Je déteste le terme outplacement. Les gens ne sont pas «out» parce qu’ils ont perdu leur emploi. Nous sommes des facilitateurs et, j’espère, des accélérateurs de la transition. Quant aux chiffres que vous citez, effectivement, l’automne sera sans doute difficile. Les entreprises n’auront pas forcément les liquidités pour financer ces transitions de carrière complètes, d’où la nécessité d’être innovantes et agiles.

Le marché de la transition de carrière est très concurrentiel. Comment allez-vous tirer votre épingle du jeu?

Comme dit précédemment, nous nous appuyons sur une équipe de spécialistes ainsi que sur le réseau de nos nos anciens candidats. Dans un premier temps, il faut absolument comprendre les candidats dans leur détresse et leur solitude. En parallèle, il est primordial d’accompagner les collègues qui restent dans l’entreprise. Nous craignons une forte augmentation des troubles psychiques.

L'entreprise

Spécialisée dans les transitions de carrière, la société TransitionKit est dirigée par Marion Aufseesser et Cyrille Gay. Marion Aufseesser est aussi l’auteur de Rebondir: réussir votre transition professionnelle, éd. Odile Jacob, 2012, 197 pages.

 

Laisser un commentaire0 Commentaires

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser