UnoMe

«Nos conférenciers sont des gens très simples, humbles et accessibles»

Matthieu Collas, directeur de Swissnova (formation soft-skills), a lancé courant 2017 une société active dans l’événementiel. UnoMe propose des «conférences hors-normes animées par des personnalités qui savent transmettre leurs valeurs et leur motivation». Interview.

D’où vous est venue l’idée d’entrer dans l’événementiel?

Matthieu Collas: Avec Swissnova, nous sommes spécialisés dans les formations soft-skills sur mesure et nous réfléchissions à augmenter l’impact de nos formations. Nous avons donc invité des personnalités du monde sportif pour dynamiser nos cours. Je connaissais personnellement Francine Moreillon, triple championne du monde de freeride et Edgar Grospiron, champion olympique de ski acrobatique. Les deux m’ont proposé d’aller un pas plus loin. Et nous avons donc créé au printemps 2017 UnoMe qui propose des conférenciers d’exception pour des événements d’entreprise.

Quelle est votre valeur ajoutée?

Notre catalogue comporte plus de 60 personnalités. De plus, notre approche est sur-mesure, nous aidons les entreprises à choisir le conférencier qui correspond le mieux à leur cahier des charges.

Comment avez-vous choisi ces personnalités?

Dans un premier temps, nous avons sélectionné des personnalités établies. L’aventurier Bertrand Piccard, le guide de montagne Jean Troillet, le skieur acrobatique Edgard Grospiron, la freerideuse Géraldine Fasnacht ou encore la cavalière Céline Van Till. Et comme Swissnova propose des formations sur la prise de paroles en public, nous avons coaché d’autres personnalités moins expérimentées pour que leurs conférences aient plus d’impact.

Pourquoi avez-vous choisi uniquement des sportifs?

Ce n’est pas le cas. Notre catalogue compte aussi des entrepreneurs, comme Bertrand Cardis qui a participé à la construction d’Alinghi et à Solar Impulse. Mais aussi des personnalités handicapées (Louis Derungs), des scientifiques, un cuisinier (Philippe Ligron) et un photographe.

Pouvez-vous citer une conférence qui vous a particulièrement marqué?

Il y en a eu plusieurs, c’est difficile de choisir (silence). J’ai beaucoup aimé l’intervention d’Egard Grospiron pour tous les DRH de l’EBU (European Broadcasting Union) à Genève. Il a donné plusieurs conseils pour rester humain dans un monde de plus en plus connecté. Il disait: «C’est comme dans le ski acrobatique, où une bosse peut être un obstacle mais aussi un tremplin.»

Qu’avez-vous appris depuis le lancement d’UnoMe?

Deux choses. La plupart des personnalités qui ont fait des choses exceptionnelles sont des gens très simples, humbles et accessibles. J’apprends aussi à découvrir le monde de la communication et du marketing. Il est plus exigeant et mercantile que l’univers RH, et on y négocie beaucoup plus durement.

Matthieu Collas

Directeur de Swissnova (70 collaborateurs) et CEO de UnoMe, Mathieu Collas a fait ses études à HEC Paris et à HEC Saint-Gall. Il commence sa carrière chez le portail emploi Emailjob, racheté ensuite par Monster. Après un passage chez le recruteur Michael Page, il entre dans le secteur de la formation, d’abord chez GoFluent (vente de cours d’anglais par téléphone) puis en créant un courtier en formation (Berlan), actif en France, au Luxembourg et à Genève.

 

Laisser un commentaire0 Commentaires

Marc Benninger est le rédacteur en chef de la version française de HR Today depuis 2006.

Davantage d'articles de Marc Benninger

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser